Restauration de la RENAULT 8 S
                         



Restauration de la 4ch de Monsieur André Guitard
Cette auto, comme le numéro d'immatriculation le laisse supposer à été livrée neuve à la concession Renault  de Carmaux le 14 01 1952, d'ou son  immatriculation  6 V 81, elle n'a  bien sur,  jamais quitté le département.
 
    Je l'ai achetée il y a environ 5 ans à un ami de Lisle sur Tarn qui avait commencé sa restauration  avec mon aide dans mon atelier (démontage complet, sablage, remise en forme de la carrosserie et mise à l'apprêt.
Il voulait faire une surprise à son épouse, mais le temps et la lassitude ont pris le dessus, et il a opté pour une 4 cv prête à rouler.
 
   Elle était donc à ce stade la l'orsque je l'ai acquise,  mais au préalable elle  était restée 14 ans sous un hangar  sans portes et aux quatre vents, vous imaginez le travail de 14 hivers passés dessus.
 
  Une fois rapatriée à nouveau chez moi,  jai donc continué les hostilités, d'abord dans un travail de classement des pièces,  de rangement (le faisceau électrique était en vrac dans un sac poubelle) les pièces éparpillées, mélangées à nettoyer ou sabler et  à repeindre,  enfin le vrai  bazar!!!!
 
    Conclusion de mon expertise;  on remet presque tout à la tôle à nu  et on recommence tous les apprêts (travail de galère) 2 mois à temps perdu pour en venir à bout de quatorze années de mauvais soins. Mais quelle grande satisfaction losqu'il n'y à plus qu'a cacher, monter la belle sur le porte auto, pour aller se faire ..........peindre ailleurs!!!!!
 
    L'absence à été de courte durée, une petite semaine, et dans le même temps les pièces de remontage étaient prêtes y compris la mécanique.
 
    Pour ce qui est du train arrière aucun problème particulier, mais le train  AV quelle galère!!!!!!!!
Jai voulu monter un train avant 2ème génération réputé plus solide, donc plus fiable, et je l'ai trouvé un morceau par ci, un autre par la, puis  la crémaillère de direction que j'avais dans mon ancien stock. Enfin, le tout à fait que cet assemblage n'était pas correct dans les tolérances de réglage. Mais maintenant si vous avez un problème de ce type sur une 4 cv sachez que je connais les tenants et aboutissants!!!!!
 
    La sellerie à étes confiée à un professionnel dont je vante le sérieux de son travail.
 
    Coté "sac à poubelle" cité plus haut, et compte tenu de mes maigres connaissances en électricité, je n'en suis sorti plutôt très bien, tout à fonctionné pratiquement du 1er coup. (cela relève t il du miracle?)
 
    Voila elle roule maintenant depuis avril 2007 avec un comportement normal, juste une petite retouche au moteur ( fuite aux guide de soupapes réparée très rapidement.
 
    Voila donc la synthèse de cette restauration banale, classique, mais tout de même sérieuse dans son cheminement
qui m'a occupé l'esprit durant une bonne année.
 
    La prochaine ????  Et bien mon choix s'est penché sur une autre Renault populaire  un R8 S,  un modèle quelque peu boudé au profit des R8 Gord,  mais qui  a son intérêt, puisque devenue assez rare
 
                                                                                  André GUITARD





La Dauphine "1093" une auto qui semble assez banale, mais pas tout à fait comme les autres, très peu d'exemplaires ont survécu à son utilisation .
Petit historique: A la fin des années 50, Renault commence à s'intérésser a la compétition afin de promouvoir ses modèles pour relancer la production. A ce titre, le service compétion dirigé par François Landon "gonfle " un moteur de 4 cv et fait des essais concluants. Très peu d'exemplaires tombent des chaines de Billancourt (85 au total) Cette petite bombe s'illustre dans les rallyes régionaux et même au 24h du Mans ou elles atteignent 160 km h dans la ligne droite des Hunaudières. Renault commence à se faire parler de lui et, fini de se moquer de lui, avec une si petite voiture baptisée par les Parisiens "La Motte de Beurre" En 1957, ruiné par son entreprise de préparation moteurs, Amédée GORDINI entre en jeu chez Renault en tant qu'inginieur, et commence à préparer une Dauphine, avec à la clé, un cahier des charges très sérré, d'ou la naissance de la fameuse Dauphine GORDINI, développant 40 petits chevaux. En 62, le service compétition donne le feu vert pour survitaminer une Gordini, qui passe ainsi à 55 ch et cet ainsi qu'est née la célèbre "1093" Pour l'homologation en course Renault en à construit 1000 en 1962 et autant en 1963. La 1093 à eu d'excellents parmarès en rallyes régionaux et à gagné le tour de Corse en 1962. Puis ce fut le tour de la fameuse R 8 GORDINI que tout le monde connait.
                                                                             André GUITARD
  
  
_____________________________________________________________________________________________________
R8 Gordini de 1967 propriètaire depuis 23 ans déja !!! Entièrement restaurée en 1987 1300 Cm 3, 175 km h chrono, 103cv, un peu plus de 8000 exemplaires, Que dire sur cette auto bien connue du sport automobile. Pour les intimes la " Gord" n'a plus sa réputation à faire . Très
André GUITARD